La prise en compte des ressources et de l'environnement

Publié le par La prof de STG

Afin d'atteindre les objectifs qu'elle s'est fixés, une organisation doit tenir compte : 

  • de ses ressources propres (forces et faiblesses): ressources humaines, savoir-faire, ressources financières,
  • de son environnement: contraintes et d'opportunités. 

1. Les ressources humaines au service des objectifs de l'organisation

A. L'importance des ressources humaines

L'effectif comprend tous les salariés liés à l'organisation par un contrat de travail à temps complet ou à temps partiel. Cet effectif doit être suffisant, formé et motivé pour sauvegarder son efficacité et sa compétitivité.

 

La recherche du coût salarial minimum contribue à améliorer la rentabilité des entreprises (notamment lorsqu'elles délocalisent), mais peut être en contradiction avec d'autres objectifs : maintenir un bon climat social, avoir un personnel motivé et stable, respecter une démarche citoyenne et éthique...

 
B. Les ressources humaines dans le secteur public

Les candidats sont attirés vers ces emplois en raison de leur intérêt professionnel, mais surtout de la garantie d'un emploi stable qu'ils procurent. (Concours)

Suite à la volonté de décentralisation des organisations publiques et du transfert de nombreuses et importantes compétences de l'État vers les collectivités territoriales, les prérogatives des collectivités locales se sont renforcées. 

C. La productivité des ressources humaines

La productivité exprime le rapport entre les résultats obtenus et les moyens mis en œuvre pour les obtenir.

Production / Quantité de travail nécessaire (effectif employé ou nombre d'heures travaillées).

 

L'augmentation de la productivité permet : 

  • d'améliorer la rentabilité de l'organisation;
  • d'améliorer la rémunération des salariés ou de diminuer le nombre d'heures travaillées.

 2. Le savoir-faire au service des objectifs de l'organisation

Le savoir-faire est lié au métier. Il indique le niveau d'habileté, de compétences acquises dans l'organisation de façon à satisfaire les besoins des clients ou des usagers.

Il est donc un élément déterminant de l'efficacité et de la compétitivité de l'organisation ainsi que de la satisfaction et de la fidélité des clients ou des usagers.


3. Les ressources financières au service des objectifs de l'organisation

Les solutions pour augmenter les ressources varient selon le type d'organisation :

- les organisations privées peuvent faire croître leurs ressources en augmentant leurs capitaux propres, en faisant appel à des ressources extérieures ou des cessions d'actifs ;

- les organisations publiques peuvent faire croître leurs ressources en augmentant les impôts et cotisations ou en faisant appel à des ressources extérieures ou des cessions d'actifs. 

4. Les objectifs et l'environnement

A. L'influence de l'environnement sur les objectifs

1. Les acteurs de l'environnement

L'environnement a des incidences sur l'organisation, avec qui elle entretient des relations constantes :

- le microenvironnement regroupe les partenaires de l'organisation sur le marché : clients, usagers, fournisseurs, concurrents, administrations, pouvoirs publics, groupes de pression... ;

- le macro environnement inclut, aux niveaux national et international, les acteurs démographiques, économiques, culturels, politiques, technologiques, juridiques... 

2. La possibilité pour l'organisation de transformer les contraintes en opportunités

L'environnement est porteur de contraintes. En effet, les clients ou les usagers sont de plus en plus exigeants quant à la qualité, au service du produit proposé. Ils ont également des exigences croissantes au niveau du respect par l'organisation d'une démarche citoyenne, éthique, qui assure un développement durable.

L'organisation peut transformer ces contraintes en opportunités afin d'améliorer son image et même d'augmenter son chiffre d'affaires. En effet, les consommateurs ou usagers peuvent décider de privilégier les organisations qui font des efforts pour répondre à leurs préoccupations éthiques, citoyennes, sanitaires...

 
L'environnement est porteur d'opportunités qui influent sur les objectifs

En développant de nouveaux produits et services qui correspondent à l'évolution des mœurs, des techniques,  elle va répondre aux attentes de ses clients. Elle se positionnera mieux sur le marché par rapport à ses concurrents moins réactifs. Cette attitude peut assurer la croissance et la survie de cette organisation.

 

Publié dans MANAGEMENT PREMIERE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article