LA DEMARCHE STRATEGIQUE DES ORGANISATIONS Le diagnostic stratégique interne

Publié le par La prof de STG

II. LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE INTERNE

A. L’analyse des compétences

 

Pour définir sa stratégie, l’organisation procède à un diagnostic interne : identifier ses atouts et ses handicaps (forces et faiblesses) en termes de compétences et de ressources.

1.      Les compétences

 

La compétence est une connaissance approfondie, une habileté reconnue qui permet de s’illustrer dans un métier ou une fonction, grâce à un savoir-faire, un savoir être et des connaissances ou une expertise.

2.      Les domaines de compétence

 

L’ensemble des technologies, des connaissances, de l’expérience, des savoir-faire maîtrisés va forger le domaine de compétence de l’organisation.

3.      L’acquisition des compétences par l’organisation

 

·        l’apport de son personnel : recruter un personnel de qualité et le former pour l’amélioration des compétences

·        la mise en valeur de ses compétences collectives : recueillir et sauvegarder les savoirs et savoir-faire individuels de son personnel pour en faire profiter l’organisation.

·        sa capacité à maîtriser les technologies et à innover : une stratégie de recherche et développement et de veille pour maîtriser les avancées technologiques nécessaires à sa performance et augmenter sa capacité d’innovation.

 

B. Le diagnostic des ressources humaines

 

Un personnel performant et motivé est indispensable à la compétitivité de l’entreprise. Le diagnostic stratégique devra permettre d’analyser cette ressource primordiale.

1. La pyramide des âges

Met en évidence un équilibre ou un déséquilibre des ressources humaines au niveau des âges ou des sexes.

2. La flexibilité des ressources humaines

Un personnel flexible est capable de s’adapter aux variations quantitatives et qualitatives dans l’organisation au niveau du temps de travail, des rémunérations et de la mobilité. Il est plus polyvalent.

C. Le diagnostic des ressources financières

Le diagnostic stratégique doit permettre de cerner l’importance des ressources financières, mais aussi de la solvabilité, de la rentabilité et de l’autonomie de l’organisation.

1. Les ressources financières des entreprises

Pour mener à bien leur stratégie, les entreprises peuvent compter sur :  

·        l’autofinancement 

·        le financement par l’augmentation de capital,

·        les cessions d’actifs :

·        le financement par recours à l’emprunt qui est souvent inévitable.


2. Les ressources financières des autres organisations

Les organisations publiques disposent de ressources provenant essentiellement des impôts, des taxes et des cotisations sociales. Elles peuvent également avoir recours à l’emprunt et aux cessions d’actifs.

D. Le diagnostic des ressources matérielles et immatérielles

Les investissements peuvent porter sur des biens matériels, comme les locaux, le matériel et l’outillage…

 

Le diagnostic stratégique devra établir si un renouvellement de l’appareil productif est nécessaire (capacités de production, sa productivité, sa flexibilité, sa fiabilité, sa sécurité de l’appareil). La polyvalence des appareils de production également n’est pas négligeable.

 

De plus en plus, les organisations se tournent vers des investissements immatériels (efforts en recherche et développement, communication…).

Publié dans MANAGEMENT TERMINALE

Commenter cet article

Biiig O² 24/05/2009 17:16

Bien le nouveau site avec les synthèses, merci madame! =P
Mais pourrait-on avoir une autre couleur que ce rose barbie... xD (genre qqch de moins flashant lol)